Créez des scènes cinématiques avec iTween (2/2)

itween11

Mettre en place des animations est très simple avec iTween. Nous avons vu dans le tutoriel précédent comment mettre en place des animations basiques. Si vous arrivez tout juste, je vous invite à aller y jeter un oeil !

Nous allons maintenant passer à la partie avancée pour animer une caméra sur un chemin. L’objectif étant de créer une scène cinématique.

Lire la suite »

Publicités

Créez des scènes cinématiques avec iTween (1/2)

itween11

Vous connaissez sans aucun doute les cinématiques, ces scènes animées entrecoupant les phases de jeu. Ces scènes cinématiques incorporées dans un jeu ont un but bien précis : faire avancer le scénario ou bien mettre l’accent sur un point précis de l’histoire.

Le composant principal de la création d’une scène cinématique est bien évidemment la caméra. Vous allez la déplacer, changer son angle… Nous allons aborder ensemble dans ce tutoriel comment mettre en place ce genre de mouvements de caméra et comment les relier ensemble pour créer une scène cinématique animée avec l’outil iTween.

Lire la suite »

Le Prefab, votre futur meilleur ami

banner

Dans le jeu vidéo, comme dans d’autres domaines informatiques d’ailleurs, certains éléments sont récurrents. C’est à dire que vous allez les retrouver plusieurs fois à des endroits différents. Mais ces éléments doivent avoir le même comportement de partout. Corollaire : on aimerait pouvoir modifier ce comportement une seule fois et qu’il soit répercuté partout où il est utilisé. Exemple le plus simple : une lampe. Elle doit éclairer de la même manière où qu’elle soit.

Si ce concept ne vous est pas familier, vous pourriez être tenté de faire du copié collé de partout sur votre scène, jusqu’au moment où… vous vous rendrez compte que vos objets ne sont pas à la bonne taille, qu’il y a un couac, que ce n’est pas tout à fait ce que vous vouliez.

Le Prefab est là pour ça, et c’est ce que nous allons voir ensemble dans cet article.

Lire la suite »

Utiliser une manette avec Unity3D

banner

Avec Unity, vous avez la possibilité de paramétrer une série de touches. En faisant cela, vous rendez possible la personnalisation de ces touches sans avoir à le gérer vous même dans le code. Plutôt intéressant non ? Mais ce n’est pas ce point qui nous intéresse réellement.

Les manettes. De différentes formes, avec des boutons différents… le tout pour proposer une expérience de jeu différente. Je ne dirai pas « meilleure » car ce n’est pas toujours vrai selon les types de jeu et les personnes. La mise en place du support manette s’avère relativement simple si vous ne ciblez qu’une seule console. Attention, je parle bien de console, pas de PC. Mais dès lors que vous allez vouloir publier votre jeu sur différentes plateformes (ce qui reste quand même un des intérêts premier d’Unity), les choses vont se complexifier. Beaucoup.

Lire la suite »

Ajoutez des succès à votre univers

succes

Les succès (achievements en anglais) se sont installés petit à petit dans le paysage vidéo ludique. Mais qu’est-ce que c’est qu’un succès exactement ? Un succès, c’est un marqueur, badge ou autre élément visuel acquis par le joueur en effectuant des actions précises. Par exemple : vaincre 1000 ennemis, ramasser tous les objets cachés… ou plus ironique : mourir 100 fois.

Un succès est associé à une action précise. Ce n’est pas quelque chose de vague, les conditions d’obtention doivent être claires et mesurables, au même titre que le calcul du score, de la perte de points de vies, etc.

Ce tutoriel est d’une difficulté élevée et demande de bonnes connaissances en programmation orientée objet.

Voyons ensemble pourquoi il est intéressant de les utiliser et comment les intégrer dans votre jeu.Lire la suite »

Rendez vos personnages autonomes avec du pathfinding

navmesh

A partir de l’instant où vous allez ajouter des PNJs (personnage non joueur) dans votre univers, il va falloir leur donner un peu de vie. Si vos PNJs sont de simple marchands plantés derrière un étal sans jamais bouger, cet article ne vous apprendrea rien d’utile. Mais c’est quand même mieux quand ils ont l’air vivants non ?

Déplacer des personnages ce n’est pas très compliqué. Mettre en place une routine de ronde pour les faire se déplacer d’un endroit fixe à un autre (fixe aussi) avec un peu d’aléatoire dedans est relativement simple. Là où ça se complique, c’est lorsque vous voulez amener un personnage à un endroit précis… quel que soit sa position actuelle. Là, pas de doute, il vous faudra utiliser le principe du pathfinding.Lire la suite »